Une conception bioclimatique

Construire une maison en bois c'est avant tout penser bioclimatique.
Art et Bois intègre avant tout cette réflexion dans tous ses projets de construction neuve ou de rénovation de l'habitat ancien.

L'étude bioclimatique

Cette approche écologique a pour objectif d'harmoniser son habitat avec l'environnement naturel et d'améliorer le confort de vie des occupants.
L'approche bioclimatique repose sur l'étude des facteurs suivants :
- prise en compte des éléments naturels (topographie, orientation et ensoleillement du terrain, vents dominants, végétaux existants sur le terrain, préservation des espaces naturels existants...)
- meilleur emplacement pour un ensoleillement optimal des pièces à vivre,
- nature du sol et du sous-sol (indispensable pour les fondations et le terrassement).

A partir de ce constat (qui doit aussi faciliter votre prise de décision dans le choix de votre terrain), nous définissons avec vous le meilleur emplacement et la meilleure orientation de votre future maison bois.

Ceci est déterminant dans la disposition des ouvertures, le choix de l'isolation, le mode de chauffage...
L'objectif est de maximiser les apports du soleil l'hiver et de s'en préserver au mieux l'été.
La compacité du bâti représentant la surface des parois extérieures la plus limitée est le 2ème objectif à rechercher.

L'approche bioclimatique est le premier pas vers une maison confortable et économe en énergie.
La construction doit donc intégrer quelques principes simples tels que :
- les protections solaires mobiles ou fixes (volets roulants à persiennes, brises soleils...),
- les pare-soleil extérieurs (avancées de toits, pergolas, porches, auvents...)
- l'isolation optimale des murs, dalles et toitures avec des matériaux naturels très performants (ouate de cellulose, fibre de bois), - les menuiseries extérieures avec un double vitrage efficace (4/16/4 argon faible émissivité avec intercalaires Warmedge) voire triple vitrage au nord - la ventilation via les menuiseries extérieures avec les lames d'air en partie haute et les fenêtres oscillo-battantes, - les murs capteurs ou les serres bioclimatiques, - le puits provençal ou puits canadien utilisant l'énergie géosolaire contenue dans la croûte terrestre (échangeur thermique constitué de canalisations extérieures à environ 2m sous terre dans lesquelles l'air transite jusqu'à la maison utilisé aussi bien pour le chauffage que pour le rafraîchissement de la maison), - la VMC double flux avec récupération de chaleur à haut rendement ( à la différence de la VMC simple flux où seule l'extraction d'air est mécanisée, la double flux mécanise l'arrivée et l'extraction d'air permettant la pose d'un échangeur de chaleur qui récupère la plupart des calories de l'air sortant à l'air neuf entrant.

Plus d'informations sur l'architecture bioclimatique :

Vous pouvez également vous procurer « le guide de l'éco-construction » édité par le Pôle Azur France à l'adresse suivante :
Pôle Azur Provence
Communauté du Pays de Grasse
57 avenue Pierre Semard
BP 91015
06131 GRASSE cedex
Tel : 04 97 05 22 00
E-mail : contacts@poleazurprovence.com

Un renseignement ?

Tel : 06 31 03 80 54

Contactez-nous !